Le tour du monde des musées du chocolat

Vous connaissez sans doute le salon du chocolat qui a lieu chaque fin d’année en France dans les villes de Paris et Lyon. Mais saviez-vous qu’il existe également de nombreux musées du chocolat ? Il y en a d’ailleurs un peu partout dans le monde ! Les grandes vacances arrivent à grand pas, si vous cherchez à faire une activité en famille ou que vous êtes simplement un grand gourmand, ce post est pour vous ! Nous vous proposons dans les lignes qui suivent, un petit tour du monde des différents musées du chocolat !

Le musée Choco Story

Il y a tout d’abord les musées Choco Story, implantés à Paris, à Bruxelles en Belgique et à Prague en République Tchèque ! Ces musées ont pour but de vous faire découvrir l’histoire du chocolat. Vous pourrez déguster du chocolat sans modération et y rencontrer des chocolatiers passionnés par leur métier. Vous pourrez également apprendre toutes les étapes de fabrication du chocolat ou encore approcher des sculptures en chocolat gigantesques et incroyables. Ces musée sont des lieux agréables pour une activité ludique, enrichissante et amusante en famille. Vous pourrez aussi y rencontrer d’autres fans de chocolat . Ajoutez la visite de ces musées à votre To Do List si vous habitez ou que vous êtes de passage dans ces villes !

Les Secrets du chocolat à Strasbourg

Nous nous arrêtons maintenant à Strasbourg, chef lieu de la région d’Alsace ! Le musée Les Secrets du Chocolat va vous réserver de belles surprises ! Vous pourrez y effectuer des dégustations interactives avec pour support explicatif des vidéos. Il y a également un parcours de découverte où toute l’histoire du chocolat est retracée, des mayas jusqu’à nos jours. Vous retrouverez aussi des ateliers de démonstration gourmande qui vous permettront de repartir avec un moulage ou une pièce en chocolat que vous aurez fait vous même ! Certains jours, vous pourrez également accéder à des animations gratuites pour les enfants ou être accompagné par un magicien pendant la visite. Le musée dispose également d’une boutique, d’un restaurant et d’un salon de thé, privatisables pour vos événements. N’attendez plus et réservez vos billets dès à présent !

Le schokoladen museum à Cologne

Cap sur l’Allemagne, plus précisément à Cologne, la plus grande ville culturelle de la région de la Rhénanie-du-nord-Westpalie. On y retrouve le Schokoladen museum, qui s’étend sur plus de 4000 mètres carrés et qui retrace 5000 ans d’histoire du chocolat. Vous pourrez y effectuer des visites guidées qui sont axées en fonction de thèmes divers telles que le cacao durable ou encore sur les traces des secrets du chocolat. Vous pourrez également visiter la serre qui abrite de grands cacaoyers. Vous y trouverez également un magasin pour y acheter des douceurs et autres souvenirs, ainsi qu’un café où vous pourrez déguster des gâteaux et autres spécialités au chocolat au bord du Rhin et dans un décor moderne et raffiné. Aux amoureux d’histoire et de chocolat, le musée de Cologne vaut le détour !

Le Museu de la Xocolata de Barcelone

Situé en plein centre ville de la ville de Gaudi, se trouve le musée du chocolat de Barcelone. Dès votre entrée, vous serez enivrés par l’odeur de la fontaine à chocolat ! Vous recevrez votre ticket d’entrée, qui est en fait une barre de chocolat ! L’histoire du chocolat y est retracée au travers de recettes aztèques, de poèmes, de peintures, de campagnes publicitaires mais aussi de l’exposition de différentes machines qui ont servi et qui servent encore à la fabrication et à l’industrialisation du chocolat. Vous pourrez également y dévorer des yeux toutes sortes de sculptures en chocolat. Il y a également une exposition ayant pour thème le chocolat comme inspiration dans l’art. Ce musée est simplement le plus exquis de toute l’Espagne : ne passez pas à côté sans le visiter !

Le musée du chocolat de la chocolaterie de Bromont Québec

Bromont, petite ville montagnarde au Québec, abrite depuis 1993 un petit musée du chocolat qui fait partie intégrante de la confiserie Bromont. Ce musée renferme diverses créations en chocolat telles que des fresques, des sculptures ou encore des peintures. Le chocolat y est confectionné sur place. Il est également possible d’en acheter dans la boutique et d’en déguster dans le salon de thé. Les réservations sont obligatoires pour les groupes mais sont gratuites et sans réservation pour les particuliers. Si vous vous trouvez dans les parages, savourez l’histoire du chocolat à la confiserie Bromont !

Le musée Candy Americana aux États-Unis

Dans la petite ville de Lilitz en Pennsylvanie, se trouve le musée du chocolat Candy Americana, associé au magasin Wilbur. C’est l’un des principaux site touristique de la ville qui a ouvert en 1972. En effet, l’épouse de l’un des confiseurs a constitué une belle collection d’objets liés au chocolat et à sa fabrication. Elle en a amassé tellement, au point d’en faire un musée ! Vous aurez l’opportunité de pouvoir participer à des ateliers de confection de gourmandises sous vos yeux et totalement gratuits. Un magasin est aussi à disposition afin que vous puissiez vous offrir les sucreries qui vous plaisent. Admirateurs du pays de l’Oncle Sam et amoureux de bons chocolats : cette visite est idéale pour vous !

Mucho : le Musée du chocolat de Mexico

Le musée du chocolat de Mexico est ouvert depuis 1909. Sa structure est des plus surprenantes avec son bâtiment très graphique et de couleur rouge qui a été conçue par le célèbre architecte Michel Rojkind. Ce projet a été voulu par la société Nestlé. Ce n’est pas un simple musée mais une véritable académie du chocolat, où se déroulent en dehors des visites , des ateliers, des cours et des séances de dégustation privées. On y met à l’honneur le chocolat et le savoir-faire mexicains. Les Mexicains aiment mélanger le chocolat avec des saveurs telles que la vanille, le piment, la cannelle ou encore le sel, ce qui fera voyager vos sens !

Le musée du chocolat de Jeju en Corée du Sud

L’île sud-coréenne de Jeju se situe dans le détroit de Corée. Elle est réputée pour ses stations balnéaires et son paysage volcanique. L’île a son propre musée du chocolat et c’est d’ailleurs le deuxième plus grand musée du chocolat au monde après celui de Cologne! Le musée a des allures de vieux château qui s’intègrent tout à fait au cadre naturel de cette île.
Le musée est composé de 3 étages dont un premier, où se situe une galerie, un deuxième où il y a un théâtre et le troisième où se situent un café, un atelier et un magasin de chocolat. Dans la galerie, différentes expositions montrent quel est le processus de fabrication du chocolat. Le musée a sa propre marque de chocolat: « Chocolat, le Château ». Il existe cependant des points de ventes dans certains quartiers de la ville de Séoul. Si vous êtes en quête de dépaysement, l’île de Jeju et son musée vous attendent !

Le musée australien Phillip Island and chocolate factory

Notre voyage s’arrête au monde enchanté de Panny ! En retirant votre billet d’entrée, vous remarquerez qu’il est en chocolat et donc totalement comestible. S’en suivra la découverte de multiples attractions telles que : la plus grande cascade de chocolat au monde, le village fabriqué en chocolat, le défi d’une tonne de chocolat à soulever avec vos amis, la statut de David en chocolat, les ateliers de créations de chocolat et bien plus encore ! C’est plus qu’un simple musée un véritable parc d’attraction autour du thème du chocolat. Cet endroit est idéal pour les familles avec enfants car tout le monde pourra y trouver sa place tellement il y a d’activités variées.

Mettez-nous en commentaires les musées que vous avez déjà visité et ceux que vous souhaiteriez visiter! Nous avons hâte d’avoir vos retours !

Cuba et le chocolat

… Ou plutôt, Cuba et le cacao !

Voici un cacao rare qu’il est très difficile de se procurer. Par conséquent, fabriquer du chocolat à partir de fèves de cacao provenant de cette île des Caraïbes n’est pas donné à tous les artisans chocolatiers français. Découvrons pourquoi.

L’origine du cacao à Cuba

S’il est à peu près certain que les cacaoyers cubains n’ont pas toujours poussé sur l’île, ces arbres y ont néanmoins conquis quelques régions à partir du seizième siècle, probablement en provenance du Mexique voisin et d’Haïti grâce à l’intervention des colons espagnols et français. Le cacao n’a jamais fait l’objet d’une culture intensive à Cuba, principalement en raison du fait que les cultures du café, de la canne à sucre et du tabac prédominent sur l’île depuis de très nombreuses années. Néanmoins, les cacaoyers n’ont jamais cessé d’être cultivés dans certaines régions du pays où quelques familles l’exploitaient pour leur propre consommation.

L’industrie du cacao et du chocolat à Cuba de nos jours

La région de Baracao, à l’extrême sud-est de l’île de Cuba, est aujourd’hui la principale où l’on cultive les fèves de cacao, notamment en raison d’un climat tropical très favorable. Une petite industrie nationale de torréfaction des fèves s’y est implantée depuis longtemps maintenant, à l’abri de toute arrivée de cacaoyers hybrides de part l’insularité du pays et le régime politique cubain refermé sur lui-même. On y produit ainsi des variétés de cacao anciennes et originales, et la technique de pollinisation des arbres à la main y est toujours employées. Les plantations de cacaoyers sont souvent des terrains agricoles pentus et localisés dans la chaîne humide des Nipe-Sagua-Baracoa, que les touristes peuvent aisément visiter. Les familles productrices ont l’habitude de fabriquer des « boules de Peten » qu’ils vendent aux touristes, une préparation gourmande et ronde composée de cacao broyé ou pilé, mélangée à de la farine et que l’on râpe ensuite pour confectionner un chocolat chaud. La production de fèves (aux proportions toutes relatives en comparaison à d’autres pays producteurs de cacao) est ensuite acheminée à la capitale pour alimenter une très ancienne entreprise de fabrication de bonbons, chocolats et autres denrées alimentaires sucrées dans le cadre du « programme national ». Une petite partie de la production des fèves de Baracoa est enfin destinée à l’exportation.

Le chocolat au cacao de Cuba en Europe

Vous l’aurez compris, parce que les quantités de production de cacao sont modestes et qu’une grande partie de celles-ci sert à l’industrie locale, il est très difficile pour un chocolatier étranger de se fournir en cacao cubain. Certains pourtant parviennent à s’approvisionner auprès de producteurs cubains et importent en France de manière occasionnelle ou pérenne des lots de fèves de cacao. C’est notamment le cas de la Chocolaterie de Puyricard qui confectionne en « Bean to Bar » et en édition très limitée une tablette de chocolat au lait Cuba Pure Origine 54%. La chocolaterie Bonnat, en Isère, fabrique également une tablette de chocolat noir Cuba 75%, tout comme Alain Ducasse d’ailleurs, proposant aussi une tablette de chocolat noir Cuba 75% sur son site Internet. Le cacao cubain produit généralement un chocolat aux saveurs très fruitées et aux arômes primaires. Un vrai chocolat authentique !

Noël et chocolat : les calendriers de l’avent

L’avent vient du latin « adventus » qui signifie « avènement ». C’est historiquement une fête religieuse où l’on attend l’arrivée du Christ. La tradition que l’on connait aujourd’hui est en fait née en Allemagne dans les années 1800 où l’on donnait, chaque jour, une image religieuse aux enfants. Ils les collectionnaient en attendant le jour de Noël.  C’est dans les années 1920 qu’est apparu le concept des « petites fenêtres » et enfin dans les années 1950 le chocolat y a été invité.

Continuer la lecture de « Noël et chocolat : les calendriers de l’avent »

Episode 2 : Le rôle des conquistadors et d’Hernan Cortes dans la découverte du cacao

L’histoire du cacao et des européens commence par un rendez-vous manqué. Ce rendez-vous est celui entre Christophe Colomb et le cacao. Le navigateur génois fut chargé par Ferdinand II d’Aragon, de partir en exploration afin de ramener de l’or.

Continuer la lecture de « Episode 2 : Le rôle des conquistadors et d’Hernan Cortes dans la découverte du cacao »