Connaissez-vous ce fruit qui a le goût du chocolat ?

Provenant d’Amérique Centrale, surtout cultivée au Mexique, au Guatemala, aux Antilles et à Cuba, la sapote noire est un aliment assez méconnu en France. La sapote noire est un fruit surprenant qui fait l’objet de nombreuses convoitises, bien qu’elle soit rare. Le fruit du sapotier est aussi connu plus communément sous le nom de néflier d’Amérique. Elle ne doit pas être confondue avec la sapote blanche. La sapote blanche est aussi surnommée pommier mexicain et possède un goût de pêche et de poire. Qu’elle soit noire ou blanche, elle est connue pour être utilisée pour la confection de chewing-gum pour le latex qu’elle contient. Ce qui fait de la sapote noire une star de la gastronomie, c’est le fait qu’elle ait exactement le même goût que le chocolat. On vous dit tout au sujet de ce délicieux et intriguant fruit exotique dans la suite de l’article !

A quoi ça ressemble la sapote noire ?

Ce fruit mesurant en général 5 à 10 centimètres de diamètre ressemble étrangement au niveau de la forme à une tomate avec une peau un peu flétrie et bien verte lorsqu’elle est mûre. Lorsque l’on ouvre la sapote noire, on y retrouve des grosses graines recouvertes par une chair marron assez gluante. La couleur de sa pulpe rappelle celle de l’aliment le plus apprécié au monde: le chocolat ! A la dégustation cela se confirme : la sapote noire a le goût du chocolat et selon d’autres personnes, elle aurait plutôt le goût et la texture d’un pudding au chocolat !

Un fruit beaucoup moins calorique que le chocolat

Contrairement au chocolat traditionnel, la sapote noire contient très peu de matières grasses et de graisses saturées. Elle est donc très peu calorique. En effet, pour un fruit de 100 grammes, la sapote noire ne procure que 45 kilocalories contrairement au chocolat qui en procure 530 pour la même quantité. Elle permet donc de se régaler sans trop culpabiliser et peut s’avérer être un véritable allié minceur !

Un atout santé

La sapote noire présente également de réels atouts pour la santé. En effet, elle est très riche en vitamine A. Elle contient quatre fois plus de vitamine C qu’une orange, ce qui permet de faire le plein d’énergie très rapidement et naturellement. Elle contient de nombreux nutriments, des minéraux, des oligo-éléments, du potassium qui contribue à construire les muscles, du magnésium qui aide à prévenir des maladies du cœur, du fer qui aide à la synthèse des globules rouges, ainsi que des fibres qui participent au bon fonctionnement du système digestif. Consommer 100 grammes de sapote noire procure un quart des apports journaliers en vitamine C. En bref, ce fruit est une véritable mine d’or, un trésor pour la santé !

Comment la déguster ?

La sapote noire peut se déguster de diverses manières. Elle peut être dégustée crue, comme un kiwi, avec de préférence un filet de jus de citron pour en rehausser le goût. Elle peut également être utilisée pour la confection de desserts chocolatés en tout genre, en remplacement de la traditionnelle tablette de chocolat à pâtisser. Mousse, crème glacée, compote, gâteau et pain sont à votre portée même si vous n’avez pas de tablette de chocolat sous la main ! Elle peut aussi être transformée en alcool, notamment en liqueur et même en huile ! Quel délice !

Où trouver la sapote noire?

Trouver des sapotes noires en France relève de l’ordre du combat! Il n’existe aucun grossiste qui en vende. Il est toutefois possible d’arriver à en dénicher sur le Web… quand il n’y a pas de rupture de stock ! Dans le cas contraire, la sapote noire est disponible sur le site willemsefrance.fr, pour la somme de 108 euros ! À ce prix, il est peut-être préférable d’économiser pour un voyage en Amérique latine pour goûter à ce fruit pour le prix de 2 euros dans les magasins locaux. Si vous souhaitez tout de même avoir votre sapotier à la maison, vous pouvez toujours obtenir votre pot de 7 litres sur le site indiqué ci-avant. Si vous penchez pour cette option, sachez que le sapotier fleurit de Juin à Août et que ses fruits apparaîtront du mois d’Octobre à Novembre. Il a besoin d’énormément de lumière et d’être arrosé régulièrement de manière abondante pour s’épanouir. Une culture sous serre est recommandée pour reproduire le climat tropical dans lequel il évolue naturellement.

Vous savez maintenant tout sur le sapotier noir. La nature étant bien faite, il existe aussi une plante nommée le cosmos chocolat, qui est une vivace tubéreuse, dont les fleurs dégagent des effluves rappelant le cacao ! Connaissiez-vous cette plante ?

Le tour du monde des musées du chocolat

Vous connaissez sans doute le salon du chocolat qui a lieu chaque fin d’année en France dans les villes de Paris et Lyon. Mais saviez-vous qu’il existe également de nombreux musées du chocolat ? Il y en a d’ailleurs un peu partout dans le monde ! Les grandes vacances arrivent à grand pas, si vous cherchez à faire une activité en famille ou que vous êtes simplement un grand gourmand, ce post est pour vous ! Nous vous proposons dans les lignes qui suivent, un petit tour du monde des différents musées du chocolat !

Le musée Choco Story

Il y a tout d’abord les musées Choco Story, implantés à Paris, à Bruxelles en Belgique et à Prague en République Tchèque ! Ces musées ont pour but de vous faire découvrir l’histoire du chocolat. Vous pourrez déguster du chocolat sans modération et y rencontrer des chocolatiers passionnés par leur métier. Vous pourrez également apprendre toutes les étapes de fabrication du chocolat ou encore approcher des sculptures en chocolat gigantesques et incroyables. Ces musée sont des lieux agréables pour une activité ludique, enrichissante et amusante en famille. Vous pourrez aussi y rencontrer d’autres fans de chocolat . Ajoutez la visite de ces musées à votre To Do List si vous habitez ou que vous êtes de passage dans ces villes !

Les Secrets du chocolat à Strasbourg

Nous nous arrêtons maintenant à Strasbourg, chef lieu de la région d’Alsace ! Le musée Les Secrets du Chocolat va vous réserver de belles surprises ! Vous pourrez y effectuer des dégustations interactives avec pour support explicatif des vidéos. Il y a également un parcours de découverte où toute l’histoire du chocolat est retracée, des mayas jusqu’à nos jours. Vous retrouverez aussi des ateliers de démonstration gourmande qui vous permettront de repartir avec un moulage ou une pièce en chocolat que vous aurez fait vous même ! Certains jours, vous pourrez également accéder à des animations gratuites pour les enfants ou être accompagné par un magicien pendant la visite. Le musée dispose également d’une boutique, d’un restaurant et d’un salon de thé, privatisables pour vos événements. N’attendez plus et réservez vos billets dès à présent !

Le schokoladen museum à Cologne

Cap sur l’Allemagne, plus précisément à Cologne, la plus grande ville culturelle de la région de la Rhénanie-du-nord-Westpalie. On y retrouve le Schokoladen museum, qui s’étend sur plus de 4000 mètres carrés et qui retrace 5000 ans d’histoire du chocolat. Vous pourrez y effectuer des visites guidées qui sont axées en fonction de thèmes divers telles que le cacao durable ou encore sur les traces des secrets du chocolat. Vous pourrez également visiter la serre qui abrite de grands cacaoyers. Vous y trouverez également un magasin pour y acheter des douceurs et autres souvenirs, ainsi qu’un café où vous pourrez déguster des gâteaux et autres spécialités au chocolat au bord du Rhin et dans un décor moderne et raffiné. Aux amoureux d’histoire et de chocolat, le musée de Cologne vaut le détour !

Le Museu de la Xocolata de Barcelone

Situé en plein centre ville de la ville de Gaudi, se trouve le musée du chocolat de Barcelone. Dès votre entrée, vous serez enivrés par l’odeur de la fontaine à chocolat ! Vous recevrez votre ticket d’entrée, qui est en fait une barre de chocolat ! L’histoire du chocolat y est retracée au travers de recettes aztèques, de poèmes, de peintures, de campagnes publicitaires mais aussi de l’exposition de différentes machines qui ont servi et qui servent encore à la fabrication et à l’industrialisation du chocolat. Vous pourrez également y dévorer des yeux toutes sortes de sculptures en chocolat. Il y a également une exposition ayant pour thème le chocolat comme inspiration dans l’art. Ce musée est simplement le plus exquis de toute l’Espagne : ne passez pas à côté sans le visiter !

Le musée du chocolat de la chocolaterie de Bromont Québec

Bromont, petite ville montagnarde au Québec, abrite depuis 1993 un petit musée du chocolat qui fait partie intégrante de la confiserie Bromont. Ce musée renferme diverses créations en chocolat telles que des fresques, des sculptures ou encore des peintures. Le chocolat y est confectionné sur place. Il est également possible d’en acheter dans la boutique et d’en déguster dans le salon de thé. Les réservations sont obligatoires pour les groupes mais sont gratuites et sans réservation pour les particuliers. Si vous vous trouvez dans les parages, savourez l’histoire du chocolat à la confiserie Bromont !

Le musée Candy Americana aux États-Unis

Dans la petite ville de Lilitz en Pennsylvanie, se trouve le musée du chocolat Candy Americana, associé au magasin Wilbur. C’est l’un des principaux site touristique de la ville qui a ouvert en 1972. En effet, l’épouse de l’un des confiseurs a constitué une belle collection d’objets liés au chocolat et à sa fabrication. Elle en a amassé tellement, au point d’en faire un musée ! Vous aurez l’opportunité de pouvoir participer à des ateliers de confection de gourmandises sous vos yeux et totalement gratuits. Un magasin est aussi à disposition afin que vous puissiez vous offrir les sucreries qui vous plaisent. Admirateurs du pays de l’Oncle Sam et amoureux de bons chocolats : cette visite est idéale pour vous !

Mucho : le Musée du chocolat de Mexico

Le musée du chocolat de Mexico est ouvert depuis 1909. Sa structure est des plus surprenantes avec son bâtiment très graphique et de couleur rouge qui a été conçue par le célèbre architecte Michel Rojkind. Ce projet a été voulu par la société Nestlé. Ce n’est pas un simple musée mais une véritable académie du chocolat, où se déroulent en dehors des visites , des ateliers, des cours et des séances de dégustation privées. On y met à l’honneur le chocolat et le savoir-faire mexicains. Les Mexicains aiment mélanger le chocolat avec des saveurs telles que la vanille, le piment, la cannelle ou encore le sel, ce qui fera voyager vos sens !

Le musée du chocolat de Jeju en Corée du Sud

L’île sud-coréenne de Jeju se situe dans le détroit de Corée. Elle est réputée pour ses stations balnéaires et son paysage volcanique. L’île a son propre musée du chocolat et c’est d’ailleurs le deuxième plus grand musée du chocolat au monde après celui de Cologne! Le musée a des allures de vieux château qui s’intègrent tout à fait au cadre naturel de cette île.
Le musée est composé de 3 étages dont un premier, où se situe une galerie, un deuxième où il y a un théâtre et le troisième où se situent un café, un atelier et un magasin de chocolat. Dans la galerie, différentes expositions montrent quel est le processus de fabrication du chocolat. Le musée a sa propre marque de chocolat: « Chocolat, le Château ». Il existe cependant des points de ventes dans certains quartiers de la ville de Séoul. Si vous êtes en quête de dépaysement, l’île de Jeju et son musée vous attendent !

Le musée australien Phillip Island and chocolate factory

Notre voyage s’arrête au monde enchanté de Panny ! En retirant votre billet d’entrée, vous remarquerez qu’il est en chocolat et donc totalement comestible. S’en suivra la découverte de multiples attractions telles que : la plus grande cascade de chocolat au monde, le village fabriqué en chocolat, le défi d’une tonne de chocolat à soulever avec vos amis, la statut de David en chocolat, les ateliers de créations de chocolat et bien plus encore ! C’est plus qu’un simple musée un véritable parc d’attraction autour du thème du chocolat. Cet endroit est idéal pour les familles avec enfants car tout le monde pourra y trouver sa place tellement il y a d’activités variées.

Mettez-nous en commentaires les musées que vous avez déjà visité et ceux que vous souhaiteriez visiter! Nous avons hâte d’avoir vos retours !

Avec quelle boisson associer mon chocolat ?

Le chocolat est un plaisir réconfortant qui peut l’être davantage lorsqu’on l’associe avec une boisson. La boisson peut être chaude ou froide en fonction du moment ou de l’occasion. On choisira plutôt une boisson chaude pour un goûter ou une pause douceur et une boisson froide dans le cadre d’une dégustation ou d’une réception. Peu importe la recette adoptée, il faut noter que pour effectuer un bon accord, il vous faut premièrement des bons produits ! Nous vous disons tout dans cet article afin de sélectionner des produits de qualité et de bien réussir vos accords de chocolat avec une boisson.

Chocolat et café : la fusion de deux aliments plaisir

Commençons par un accord simple : la classique alliance chocolat et café ! Cette association est assez traditionnelle et connue de tous. Lorsque l’on vous fait un café dans un restaurant, il est de coutume de le servir avec un petit gâteau sec ou avec un petit carré de chocolat. Préférez le chocolat noir ou le chocolat au lait en dégustation avec votre café. En effet, cet accord est très apprécié car il fait ressortir le goût du chocolat comme du café. C’est la fusion de deux aliments plaisir : le chocolat qui révèle ses arômes subtils en fondant sous la chaleur du café aux notes intenses. C’est une valeur sûre pour une pause gourmande réussie!

Chocolat et thé : un moment de gourmandise et de douceur assuré

Vous pouvez également déguster votre chocolat avec du thé. Chaque type de chocolat a ses types de thé qui lui correspondent. Avec le chocolat noir, nous vous conseillons un thé fruité. Des saveurs comme les fruits rouges et les agrumes sont idéales pour « casser » l’amertume du chocolat noir. Les thés fleuris avec des parfums tels que le jasmin ou la rose se marient également très bien pour les mêmes raisons que les thés fruités. Le chocolat au lait, lui, s’accorde à merveille avec le thé vert notamment le thé vert Sencha qui est un thé vert japonais aux notes rafraîchissantes. Le thé à la menthe et le thé à la vanille sont également de bonnes options d’association. Le chocolat blanc s’accorde extrêmement bien avec le thé noir notamment le Darjeeling ou l’Earl Grey. Les infusions telles que celles au rooibos vous porteront vers un voyage gustatif ! Le rooibos provient d’un arbuste épineux qui pousse uniquement en Afrique du Sud. Il ne contient pas de théine. C’est après fermentation et séchage que les feuilles du rooibos prennent leur teinte rouge caractéristique. Il se prépare comme le thé et se consomme chaud ou froid. Avec ses arômes de miel et de fleur, le rooibos convient parfaitement à la douceur du chocolat blanc. Avec le chocolat et le thé, c’est la gourmandise assurée !

Chocolat et lait : un plaisir simple et régressif

Cela peut paraître au premier abord banal, mais savourer un carré de chocolat noir avec un verre de lait est un plaisir simple et très satisfaisant. Vous pouvez accompagner votre carré de chocolat d’un verre de lait frais. Pour les intolérants au lactose, vegan ou amateurs de produits naturels, un verre de lait de soja aromatisé à la vanille ou un verre de lait de noisettes contrastera parfaitement avec la puissance du chocolat noir. C’est un plaisir régressif qui vous rappellera certainement les goûters de votre enfance!

Chocolat et bière : un accord subtil

Un mouvement impulsé par les Brasseurs de France et le chocolatier belge Pierre Marcolini a initié l’alliance du chocolat et de la bière. La bière est connue à l’apéro et souvent dégustée avec du fromage ou un bon plateau de charcuterie. Pourquoi ne pas sortir des sentiers battus et la déguster avec du chocolat?

Il existe tellement de bières et de chocolats que l’étendue des possibilités est illimitée. Avec le chocolat blanc qui est sucré et crémeux, il est judicieux de choisir une bière ayant un taux de gaz carbonique élevé car cela va neutraliser en partie le côté lourd de ce chocolat. Vous pouvez donc essayez de déguster votre chocolat blanc avec une bière blanche bien fraîche, fruitée et légèrement acide, une bière aux fruits ou encore une bière aux arômes de café telle qu’une bière brune. Les bières blondes sucrées sont par contre à éviter avec ce chocolat.

En ce qui concerne le chocolat au lait, il faut continuer d’éviter les bières sucrées. Optez plutôt pour des bières fruitées ou légèrement houblonnées. Si vous souhaitez déguster des bières plus fortes en arômes, le chocolat noir est le meilleur choix.

Pour une bonne dégustation optimale, voici quelques conseils utiles. Nous vous déconseillons de croquer dans le chocolat puis de boire la bière. Dans ce sens, la bière est totalement dénaturée car le chocolat va tapisser votre palais et ses saveurs vont dominer. A l’inverse, en buvant d’abord une gorgée de bière et en faisant fondre ensuite le chocolat dans la bouche, l’accord devient subtil, réveillant ainsi les notes épicées du chocolat.

De plus, il existe des bières au chocolat et il y a même un choix considérable pour ce produit à priori rare. Il existe, entre autres, la bière Floris chocolat, la française Fièvre de cacao de Thiriez, la Cocoa wonderland de Thornbridge ou encore la Brooklyn Black chocolate stout.

Chocolat, vins et spiritueux : contraste entre douceur et amertume

Si vous souhaitez déguster votre chocolat avec du vin, optez uniquement pour des vins doux. Nous vous recommandons du vin rouge tel que du Porto ou encore un Châteauneuf du Pape. Évitez les vins blanc et rosé qui ont tendance à être acides, ce qui par conséquent ne conviendrait pas avec le chocolat ! Le sucre du vin adoucit le côté amer du chocolat, on a donc un contraste intéressant entre douceur et amertume.

Côté spiritueux, le chocolat se marie parfaitement avec du Whisky, du Cognac ou encore du Rhum ancien. La vivacité et l’acidité des alcools forts se combinent parfaitement aux arômes du chocolat.

Au-delà de nos propositions, laissez libre court à votre imagination pour voir naître des beaux accords, et surtout des accords qui vous plaisent, qui vous ressemblent ! Si vous avez des associations bien à vous, qui fonctionnent, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire!

Vous saurez absolument tout sur le chocolat blond !

En bon fan de chocolat, vous connaissez sans aucun doute les classiques chocolat noir, chocolat au lait et chocolat blanc. Vous connaissez le chocolat sous toutes ses formes : en tablette, en bonbon, en barre, fourré, enrobé, avec des éclats de pistaches ou d’amandes et tout ce qu’il y a de possible et imaginable en terme de gourmandise. Le chocolat n’a aucun secret pour vous. Mais si vous vous êtes arrêté sur cet article, c’est que vous vous demandez … C’est quoi au juste le chocolat blond ? Ne vous arrêtez pas en si bon chemin, on vous dit tout à son sujet !

La petite histoire du chocolat blond…

Le chocolat blond ou aussi appelé pour les intimes chocolat Dulcey, est né un peu par accident (comme quoi il ne faut pas avoir peur de se tromper dans la vie) ! Frédéric Bau, chocolatier et pâtissier français de renom, a un jour, malgré toute son expérience et son savoir-faire, malencontreusement oublié son chocolat blanc au bain-marie lors de la démonstration d’une nouvelle recette. Dix heures plus tard, le chef se rend compte de son erreur. Toutefois, le résultat de cet oubli n’est pas désastreux mais plutôt délicieux ! Après avoir peaufiné la recette, il commercialise sa trouvaille chez Valrhona, la grande maison de chocolaterie pour les professionnels de la pâtisserie et de la gastronomie, où il est directeur de création.

Ça a quel goût au fait ce chocolat Dulcey ?

Le chocolat blond est reconnaissable à sa belle couleur dorée, semblable à celle du dulce de leche. On pense d’ailleurs fortement que c’est pour cela qu’on lui a attribué le nom Dulcey. Cependant, il n’a pas pour autant le même goût que le dulce, la star des spécialités culinaires sucrées d’Amérique latine. Ce chocolat a plutôt un bon goût de biscuit, plus exactement un parfum de sablé breton grillé et de lait caramélisé ! Grâce à sa teneur en beurre de cacao, sa texture est soyeuse comme celle du chocolat blanc et son odeur est semblable à celle du caramel. C’est une douceur chocolatée sans égal.

Une recette pour faire le chocolat blond soi-même?

De plus en plus d’artisans chocolatiers commercialisent des confections réalisées à partir de chocolat blond. Cependant, sa vente ne s’est pas encore démocratisée mais il est pas difficile de faire votre Dulcey vous-même!

Pour cela, il vous faudra:

– 200 grammes d’un bon cru de chocolat blanc (teneur minimum de 32% de cacao)

– 2 cuillères à soupe d’huile neutre (type huile de colza ou huile de pépin de raisin)

– De la fleur de sel (cela reste toutefois facultatif)

– Et un peu de patience !

Pour commencer, préchauffez votre four à 140 degrés à chaleur tournante.

Placez ensuite le chocolat blanc cassé en petits morceaux dans un plat allant au four.

Ajoutez-y les deux cuillères d’huile et enfournez le tout !

Au bout de dix minutes, sortez le plat et on mélange.

Répétez l’opération 4 fois pour effectuer au total 40 minutes de cuisson, au bout desquelles votre mélange aura pris une belle couleur dorée.

Après le mixage, étalez l’appareil bien lisse sur une plaque alimentaire.

Ajoutez une pincée de fleur de sel et passez le mélange au mixeur.

Au refroidissement, le mélange durcira et vous aurez une jolie tablette de chocolat blond.

Vous pourrez ainsi déguster votre Dulcey fait maison !

C’est un peu long mais il n’y a rien de bien compliqué. Vous allez adorer !

Avec quoi associer mon Dulcey ?

Le Dulcey n’est pas un chocolat comme les autres et ne s’associe donc pas de la même manière qu’un chocolat classique. Voici quelques idées pour bien l’associer !

Première possibilité: dégustez votre chocolat blond avec un bon café noir ! Avec ses arômes biscuités et son côté fondant, cela tranchera avec le goût intense du café. C’est simplement l’accord parfait pour une pause douceur !

Vous pouvez également introduire le chocolat blond dans vos desserts ! Par exemple, vous pouvez réaliser un entremet avec une mousse au Dulcey que vous agrémenterez avec des pommes ou un biscuit à la vanille ou encore réaliser une tarte avec une base de pâte brisée aux noisettes sous une ganache au Dulcey: un véritable délice !

Pour les plus audacieux, il est possible de déguster le Dulcey avec du salé, par exemple fondu avec du fromage! Au Brésil, plus précisément dans la région de Minas Gerais, il est courant d’associer le fromage avec des mets sucrés tels que la pâte de goyave ou encore le dulce de leche.

Cela donne un contraste surprenant, intéressant qui reste cependant très agréable à la dégustation.

Le chocolat blond peut-il être considéré comme le quatrième type de chocolat ?

La dernière découverte officielle d’un type de chocolat date de 1930 en Suisse avec le chocolat blanc exploité premièrement par la marque Nestlé. Il a été inventé dans le but de réutiliser le surplus de beurre de cacao. Depuis tout ce temps, très peu de découvertes on été faites dans le domaine. Il y a eu le chocolat rose, que certains considèrent également comme un nouveau type de chocolat. Ce chocolat naturellement rose, possède un agréable goût de chocolat blanc avec des notes de fruits rouges acidulées en fin de bouche. Et puis il y a comme vous le connaissez maintenant, le chocolat blond. Malgré quelques bruits, aucun des deux chocolats n’est reconnu officiellement comme le quatrième type de chocolat, certainement parce qu’ils sont encore assez méconnus du grand public.

Vous connaissez maintenant tout sur le chocolat blond ou chocolat Dulcey. Le choisirez-vous pour votre prochaine dégustation de chocolat ? N’hésitez pas à nous dire ce que vous pensez de cette variété de chocolat en commentaire !