Chocolat Only - Emballages cadeauxChocolat Only - Espace entreprises

Mon compte Log in
 
  • What's new
    .............................................................................................................................................................................................................................................
    Côte d'Ivoire : quand les prix du cacao s'envolent...

    Entretien avec Sylvie Guillaume

    Cultivés depuis un siècle à l’intérieur d’une vaste zone géographique appelé l’arc baoulé, les cacaoyers ivoiriens fournissent au monde 40 % de la récolte globale de fèves et à l’Europe la majeure partie de ses approvisionnements. En France même, les fèves ivoiriennes forment, dès l’enfance, notre goût pour un chocolat aux puissants arômes de cacao grillé et de fruits secs caramélisés. Le cacao subit actuellement de plein fouet l’affrontement  politique qui secoue la Côte d’Ivoire et afflige ses populations civiles,  entraînant dans son sillage la peur, l’exode et la famine. Pour  Silco, l’une des dernières entreprises indépendantes à pratiquer l’achat de fèves face à des multinationales plus préoccupées des gains que du bien-être des planteurs, l’optimisme n’est pas de mise.

  • Chocolat Only - What's new?
    ©Valentine Tibère
            

    Cacao ivoirien, un enjeu politique

    En Côte d’Ivoire, la grande traite, la récolte principale de cacao s’achève en décembre. Dûment fermentées et séchées, les fèves sont alors exportées vers les pays consommateurs de chocolat. Mais cette année,  elles restent bloquées dans les ports d’Abidjan ou de San Pedro, sur décision du président officiel de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara. pour contrer son rival,  le président sortant, Laurent  Gbagbo. Le gel des exportations a provoqué une première flambée des prix, attisée à nouveau par l’annonce, le 6 mars dernier, d’une nationalisation. Cette dernière est le fait de M. Bagbo qui conteste le verdict des urnes et se considère encore comme le chef du pays. L’homme politique veut ainsi maîtriser l’une des principales ressources à l’exportation de la nation ivoirienne.

    «Les prix du cacao n’ont jamais été aussi hauts depuis trente ans » explique Sylvie Guillaume. « Ils ont pris 40 % en trois mois et tournent  depuis début mars autour de 2 500 à 3000 euros la tonne. Ce n’est pas le paysan qui va en tirer profit, mais les intermédiaires locaux et  l’Etat ivoirien par le biais d’une fiscalité revue à la hausse par Laurent Bagbo. Le blocus concerne 475 000 tonnes de fèves  stockées depuis un bon mois à 35° et 85 % d’humidité, avec risque de moisissure à la clé. Il faut savoir que ces cacaos ont déjà été vendus à des couverturiers industriels ou en bourse, sur le marché de Londres. ». 


    Panique sur les marchés du cacao

    « Par ailleurs, les multinationales de la filière, comme les géants américains Cargill, A.D.M. ou le groupe  européen Barry-Callebaut, qui ont investi dans des plantations et des usines de transformation sur place sont elles aussi menacées par la potentielle main mise de l’ex président Bagbo sur le cacao. Au final, la situation du cacao en Côte d’Ivoire met le feu partout. Elle a un impact sur toutes les origines dont les prix ont suivi la tendance haussière du premier producteur mondial. Même les marchés de niche comme les cacaos de crus du Vénézuela, de Madagascar ou du Xoconusco, sont touchés. Les transformateurs de fèves restent tétanisés et n’achètent plus. Les récentes exigences de Laurent Bagbo  qui demande à présent l’embarquement immédiat du cacao à la date butoir du 30 mars sous peine de ne pas renouveler les permis d’exporter,  a semé un vent de panique dans la filière.  Par ricochet, les cours du cacao viennent de chuter de 300 euros en deux  jours.

            

    Chocolat Only - What's new?
    ©Valentine Tibère


    Comment aboutir les transactions en l’absence de banques sur place ? A toutes ces difficultés s’ajoutent la hausse du pétrole impliquant une explosion du fret, qui elle-même se cumule à l’augmentation des assurances. Celles-ci prévoient, en effet,  de répercuter des problèmes  sous-tendus par un stockage excessif dans des conditions préjudiciables à la conservation des fèves. ». 

    Si la filière du cacao traverse une période particulièrement erratique de son histoire, entraînée par les troubles politiques du principal pays producteur de cacao , il est à craindre pour les planteurs ivoiriens que le Ghana, qui  s’est fixé pour objectif  d’accéder dans les prochaines années à la place de premier fournisseur de fèves, ne profite de la faiblesse actuelle de son concurrent. Outre la qualité reconnue de son cacao, le grand rival de la Côte d’Ivoire, bénéficie actuellement d’une stabilité qui risque d’attirer dans un futur plus proche que prévu les investisseurs étrangers.

    Chocolat Only - What's new?
    ©Valentine Tibère
     

            

    Sylvie_Guillaume

    « J’ai toujours envisagé mon métier avec un autre regard »

    Profession : sourceuse de fèves, un métier investi depuis peu par des femmes. A l’heure actuelle, Sylvie Bellanger-Guillaume est toujours  la seule femme P.D.G d’une société importatrice de fèves. Après être restée dans l’ombre des décideurs masculins du négoce du café et du  cacao, elle brave l’establishment de la filière et  fonde sa propre entreprise, SILCO S.A., en 1994.  Elle parcourt alors les plantations à la recherche des meilleurs grains, notamment en  Côte d’Ivoire, à Sao Tomé, au Togo, au Venezuela, au  Brésil, au Mexique.  La « petite blonde »  rend visite régulièrement aux planteurs dont elle pré finance les récoltes  en pratiquant l’équité en toute indépendance. Sylvie apporte également une aide financière  à la scolarisation des enfants au Togo (orphelinat des sœurs de la Providence), à Sao Tomé, au Mexique et à Madagascar.


    > Retour
    .............................................................................................................................................................................................................................................
    Textes et photos © Valentine Tibère –Photo Sylvie Guillaume © Silco Sylvie_Guillaume

a decouvrir
  • Coffrets & ballotins

    Coffrets & ballotins

  • Tablettes & Napolitains

    Tablettes & Napolitains

  • Gourmandises & Grignotages

    Gourmandises & Grignotages

  • Boissons, Pâtes à tartiner & fondues

    Boissons, Pâtes à tartiner & fondues

  • Fun & Curiosités

    Fun & Curiosités

  • Chocolat Personnalisé

    Chocolat Personnalisé

  • Cuisine & desserts

    Cuisine & desserts

  • Ustensiles de cuisine

    Ustensiles de cuisine

  • Ateliers

    Ateliers

  • Accessoires

    Accessoires

  • Beautés

    Beautés

  • Livres

    Livres

nos meilleurs ventes

Une sélection de produits à dévorer, à offrir ou à partager

Sensation Chocolat

Sensation Chocolat

Sensation Chocolat

Un choix de chocolat haut de gamme et une sélection des produits après dégustation de nos experts.